Comment choisir son thermomètre ?

thermomètre

Ils auront tous la même fonctionnalité de base : faire connaître la température du corps, pour contrôler systématiquement si celle-ci augmente ou baisse. C’est la raison pour laquelle il sera indispensable de prendre sa température avec le même appareillage pendant les périodes de fièvre, parce que des variations pourront être constatées suivant le thermomètre utilisé.

A prendre en compte :

  • La prise de la température sous les aisselles sera la moins exacte, parce que la température de l’air ambiant pourra perturber l’évaluation. Se garantir avant la prise de température que l’aisselle est bien sèche.
  • La température par la bouche ne devra pas être prise si on a bu ou mangé des victuailles extrêmement chaudes. La prise de température buccale sera habituellement déconseillée aux moins de cinq ans. En outre, son usage pourrait être dangereux pour eux.
  • La voie rectale sera la plus conseillée, elle est à conseiller pour les plus jeunes de moins de deux ans.
  • La mesure de la température par le tympan permettra une mesure rapide et fiable, cependant elle demande une bonne propreté dans le conduit auditif de l’oreille.

Les éléments pour sélectionner un thermomètre sont donc basés en premier lieu sur la personne qui va l’utiliser. En fonction de la facilité d’utilisation, ou pour la vitesse de la prise de température, notamment.

Comment bien prendre la température

  • Se conformer exactement aux instructions marquées sur la mode d’emploi qui est avec le thermomètre lors de l’achat.
  • Nettoyer à l’alcool à 90° ou 60° ou avec de l’eau et du savon avant et à la suite de toutes les fois qu’il est utilisé, pour empêcher toute contagion.
  • Privilégier la voie rectale pour un usage chez les plus jeunes jusqu’à deux ans

Dans la majorité des cas, notamment chez les enfants, la fièvre est très souvent inoffensive, et sera habituellement le signe que le corps lutte contre des agressions particulières (les dents qui poussent, petites infections, inflammations diverses…). Si cette fièvre disparaît dans les trois jours il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Mais si elle se maintient, il sera préférable de consulter son médecin le plus vite possible.

Pour les nourrissons, il y a plusieurs gestes élémentaires à faire à l’occasion de fièvre.

  • Mettre le nourrisson dans une chambre avec une température la moins élevée et assez aérée (en évitant les courants d’air qui risquent d’être nuisibles), et ne pas le placer dans des pièces trop chauffées, prendre sa température avec un thermomètre bébé.
  • S’abstenir de le couvrir de façon trop importante.
  • Lui donner le plus souvent possible de l’eau fraîche ou un breuvage faiblement aromatisé s’il ne boit pas l’eau nature. En premier lieu, le plus important est de ne pas engendrer de la déshydratation.

Il faudra sans attendre consulter un professionnel de la santé si la fièvre est accompagnée de symptômes inhabituels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *