Les dents blanches et leur implantation

dents blanches

Une bonne occlusion, pourquoi est-ce important ? L’occlusion est l’engrènement de nos dents au moment où l’on serre les mâchoires. Leur disposition harmonieuse détermine la qualité de l’occlusion, facteur essentiel de bonne santé et d’esthétique bucco-dentaire avec les dents blanches.

C’est l’histoire d’une bouche impeccable, avec de belles dents blanches bien alignées. Une bouche dont la beauté fait parler d’elle tant son sourire éclatant réjouit son entourage. Mais un jour, une des dents trop infectée par une carie passée inaperçue se fracture. Le verdict est fatal, il faut extraire. Puis, c’est le trou, avec la langue qui s’y fourre tout le temps et la désagréable sensation de ne plus pouvoir mastiquer correctement.

Dans la bouche, la nature a horreur du vide !

Petit à petit, les dents collatérales, de part et d’autre du trou, vont bouger pour tenter de refermer l’espace. Celles qui sont sur la même arcade vont créer un nouvel espace en se décalant et ainsi de suite. Celle de l’arcade opposée, avec qui elle engrenait, va se déchausser en se hissant vers le trou, créant ainsi une butée par rapport à l’ensemble de ses voisines.

Douloureuse perte de contact

Ainsi, on va observer plus ou moins rapidement des espaces entre les dents collatérales. Les dents perdent le contact qu’elles ont normalement avec leurs voisines. Or ce contact est indispensable pour protéger le parodonte qui se situe entre chaque dent. L’absence de contact entraine un bourrage alimentaire dans un espace très difficile d’accès lors du brossage, ce qui augmente le risque de parodontite. Ces tassements s’accompagnent souvent de douleurs parfois violentes. C’est pourquoi il ne faut pas attendre que ce type de phénomène en cascade s’installe après la perte d’une dent, d’autant qu’il peut initier une dysfonction de l’appareil manducateur. Comme nous l’avons vu précédemment, ces dysfonctions peuvent être lourdes de conséquences. Il est donc préférable de consulter au plus vite votre chirurgien-dentiste afin qu’il vous propose la solution prothétique la mieux adaptée votre problème.

Un vieillissement prématuré du visage et la perte des dents blanches

L’engrènement mais aussi le volume occupé par les dents sont des facteurs déterminants dans l’esthétique du sourire avec de belles dents blanches. Mais aussi pour la hauteur de l’étage inférieur du visage. Cet étage est compris entre la base du nez et la pointe du menton. En l’absence de molaires non remplacées par des prothèses, on peut assister à un véritable « effondrement occlusal ». Les joues ne sont plus soutenues par les dents et le visage se creuse. La hauteur de l’étage inférieur diminue.

Le rapprochement de la base du nez avec la pointe du menton accentue le vieillissement de la face. Dans des cas de bruxisme avec abrasion des incisives et des canines, les dents raccourcissent et la ligne du sourire a tendance remonter. On voit de moins en moins les dents antérieures lorsque l’on sourit. Lâ aussi il en résulte, d’un point de vue esthétique, un vieillissement accentué du sourire.

Mode Lili Marlene

Pendant les années 1920, dans le célébré film « L’Ange Bleu », Marlene Dietrich lance la mode des joues creuses. Son secret ? Elle se fit arracher des molaires…

Quand les dents poussent de travers

L’orthodontie sert à corriger des défauts esthétiques mais aussi les problèmes d’occlusion comme par exemple les chevauchements, les béances des dents antérieures, les inversés d’articulés (la non-concordance des arcades). Elle prévient ainsi les problèmes de dysfonctions de l’appareil manducateur et, en alignant correctement les dents, elle permet de gagner une efficacité masticatoire maximale. Ce travail est souvent accompagné d’une action pour obtenir des dents blanches.

Pour une connaissance plus approfondie sur les dents blanches venez lire les articles du site mes-dents-blanches.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *