Les premiers pas dans le métier de la mode

métier

Si vous pensez toujours que vous êtes fait pour une carrière dans la mode, lancez-vous ! Commencez par collectionner les brochures des écoles, elles vous aideront à choisir l’endroit où vous voulez étudier ainsi que le métier que vous souhaitez faire.

Les écoles exposent les projets de fin d’études au terme de l’année scolaire. Pour les formations au stylisme, il s’agit en général d’un défilé de mode ainsi que d’une exposition des travaux sous forme de portfolios. Ne soyez pas démoralisé par le niveau d’exigence des travaux de fin d’études… C’est ce à quoi vous devriez aspirer, non ce que l’on attendra de vous lors de votre première année. En visitant l’exposition des travaux des élèves diplômés, vous vous ferez une idée de la gamme des débouchés qui s’offrent à vous… De la qualité de la formation et de l’étendue de ses ressources. Interrogez également les étudiants sur leur propre expérience de la formation.

Quelle école choisir ?

Le but de toutes les formations au stylisme est d’offrir une préparation appropriée pour trouver du travail. Toutefois, les écoles différent par leur esprit, leur méthode, et leurs équipements. Certaines sont mieux pourvues en machines et en technologie, d’autres possèdent une équipe pédagogique talentueuse et inspirée. De nos jours, les écoles proposent souvent des formations à temps plein ou à temps partiel. Les formations professionnelles en alternance imposent aux étudiants d’effectuer un stage en entreprise. Il existe également des programmes d’échanges permettant d’accomplir une partie de ses études dans une autre institution, ou dans un autre pays.

Quel type de formation pour quel métier ?

Certaines formations favorisent la technologie, d’autres les aptitudes pratiques. Certaines proposent des diplômes mixtes, incluant un apprentissage commercial ou des cours de culture générale. Le temps dévolu à la pratique en atelier et au travail autonome ou aux cours magistraux varie considérablement. Tout comme la période nécessaire pour obtenir le diplôme lui-même. Les écoles présentent volontiers aux étudiants potentiels leurs équipements, et leurs atouts. À cette fin, des journées portes ouvertes sont généralement organisées avant les inscriptions. Il est important de ne pas se fier uniquement au prospectus ou à la réputation lorsqu’on choisit une école. Les lieux, l’atmosphère et les infrastructures apparaissent beaucoup plus clairement lors d’une visite. De plus, un candidat qui se présente à un entretien d’admission sans avoir visité l’école auparavant ne fait pas bonne impression auprès des responsables… À moins, bien sûr, qu’il ne vive à l’étranger.

Quel parcours envisager dans les métiers de la mode ?

Les écoles répertorient un éventail de formations déconcertant. À moins d’avoir grandi avec le désir brûlant de devenir bonnetier ou chapelier, il est très difficile de trouver sa voie dans ce labyrinthe. Ne vous inquiétez pas ! Il est possible de changer d’option par la suite… Même s’il vaut mieux restreindre le champ des possibles dès le début. Avant de vous porter candidat, renseignez-vous sur le niveau de qualification, le programme, le cursus, les méthodes pédagogiques et les spécialisations.

Beaucoup d’écoles vous demanderont de préciser le parcours que vous comptez suivre. D’autres dispensent un programme d’orientation qui vous aidera à trouver vos domaines d’aptitude durant votre première année, ou année dite propédeutique. Le choix du métier et de la spécialisation le plus répandu est la mode féminine. De nombreux cursus y sont consacrés presque exclusivement, et à l’heure actuelle, les personnes qui présentent leur candidature pour ce type de formation sont sept fois plus nombreuses que pour toute autre orientation.

La mode féminine au centre de l’activité

La mode féminine, néanmoins, a depuis longtemps la réputation d’être le secteur le plus instable de l’industrie du vêtement… En raison du renouvellement des salariés massif et très rapide. Afin de définir votre domaine privilégié, il est utile de visiter un grand magasin en parcourant ses différents rayons… Demandez-vous quel secteur vous intéresse, en le considérant du point de vue de la conception, de la fabrication et du consommateur. Peut-être est-ce la mode féminine, la mode urbaine, les vêtements de sport ou les accessoires. Tous ces exemples sont des domaines valables dans l’étude de la mode. Les cours généralement proposés portent sur la mode féminine, la mode masculine, le marketing, le dessin textile, la maille, la communication et la promotion, appliqués à la mode. La formule mode et études commerciales, ou merchandising, existe également.

Quelques écoles offrent en option une spécialisation dans le métier de la confection pour enfants, la lingerie, les vêtements de sport, ou les chaussures, les sacs à main ou les accessoires. Il est possible que vous deviez choisir une seule spécialité, ou bien que vous puissiez en combiner plusieurs. Téléphonez aux écoles ou consultez leur site Internet pour obtenir les brochures. Et vous assurer que vous avez les bons formulaires et vérifier les dates limites pour soumettre votre candidature. Puis, examinez soigneusement le montant des frais d’inscription et toutes les autres conditions requises.