Comment remplir son sac à dos ?

sac à dos

Ce que l’on met dans le fond du sac à dos sera le plus difficile à atteindre. On y mettra donc les équipements que l’on utilise le moins comme le sac de couchage, la pharmacie ou les vêtements de rechange.

Un seul bémol, beaucoup de sacs ont une ouverture pour le compartiment du bas. Le matériel lourd doit être porté proche du dos et plutôt dans le haut du sac. Sur le dessus et à portée, on laissera ce qui sert : pique-nique, carte, vêtement chaud ou coupe-vent. Dans les poches du rabat, prendront place les petits accessoires. Comme gants et bonnet, papier toilette, appareil Photo, lunettes de soleil, voire carte et boussole.

Le sac à dos spécial

La claie de portage

Est destinée au transport des charges Lourdes. Elle est constituée d’une armature sur laquelle on fixe la charge à l’aide de sandows ou de sangles à cliquet et de bretelles et d’une ceinture similaire à celles d’un grand sac à dos. Elle est surtout utilisée par les porteurs qui livrent les refuges d’altitude… Ceux qui installent des campements pour rester plusieurs jours dans la nature. Comme pour l’observation naturaliste, les expéditions, les unités de renseignement militaire… Elle ne dispense toutefois pas de prévoir un sac à la journée pour les randonnées rayonnant autour du camp de base. Assemblées, elles peuvent même être utilisées comme « brancard de fortune ».

Les sacs photo

Sont destinés à ceux qui transportent un matériel de prise de vue important comme des caméras, des appareils photos et leurs objectifs. Ainsi que les accessoires inhérents à la pratique : flash(s), pied, batteries, chargeurs, et désormais un ordinateur portable… Les différents compartiments rembourrés offrent une protection efficace au précieux matériel. Certains modèles comportent un compartiment pour les affaires de randonnée mais ils ne permettent pas de partir sur plusieurs jours. Souvent « hors de prix », il peut être intéressant de trouver un sac « classique » à ouverture à plat et de confectionner ensuite soi-même à l’aide d’un bloc de mousse un intérieur découpé spécifiquement à la taille de votre matériel.

Le sac à dos « valise »

Sont constitués d’un dos de sac adapté au portage mais ils sont de forme rectangulaire, avec plusieurs poignées et s’ouvrent largement pour faciliter l’accès aux effets qu’ils contiennent. On peut escamoter et même quelquefois démonter les éléments de portage. Lorsque l’on randonne avec l’assistance d’un véhicule ou d’animaux de bâts, il est agréable d’utiliser de grands sacs de voyage. Les fabricants proposent des sacs en matériaux robustes, à l’ouverture large, pourvus de sangles et de poignées pour les manipuler facilement. Bien qu’on ne les porte jamais très longtemps (quai de gare, trajet bus hôtel…) il vaut mieux qu’ils soient dotés de bretelles sommaires et amovibles.

Les porte-bébés sac à dos

Tous les randonneurs jeunes parents ont voulu un jour marcher avec leurs enfants, à la fois pour les éveiller à la nature. Mais aussi pour ne pas se couper de leur activité favorite. Le porte-bébé devient donc alors incontournable. Il faut le choisir confortable et bien rembourré pour que l’enfant assis, puisse reposer ses pieds… Évitant ainsi d’avoir la circulation sanguine coupée au niveau des cuisses, et soit correctement calé pour pouvoir s’y endormir confortablement. L ‘enfant doit être installé suffisamment haut pour pouvoir profiter du paysage par-dessus les épaules du parent. Des poches sont très utiles (biberon, doudou…). Le confort de portage doit être irréprochable pour l’adulte. N’oubliez pas que même si bébé va grandir, on aura recours au porte-bébé jusqu’à l’âge de 4/5 ans…,

Des accessoires bien pratiques

Les sacs à dos sont rarement étanches, aussi certains fabricants proposent-ils des couvre-sacs. Ils ont l’avantage de protéger outre le contenu, mais aussi le sac lui-même. En cas de fort vent, ils ont une fâcheuse tendance à s’envoler. A défaut, un sac plastique glissé à l’intérieur du sac fera l’affaire. Certains sacs ont des poches latérales incluses ou amovibles. Elles augmentent la capacité du sac et constituent un bon emplacement pour une gourde. Si vous pensez transporter un jour des skis sur votre sac à dos (randonnée alpine ou nordique). Veillez à acheter un sac muni d’une poche sur le côté pour accueillir le talon de la fixation. Ainsi, ceci évitera d’avoir les skis qui descendent…

Pour avoir un aperçu des diverses marques qui proposent votre future sac à dos, il suffit de se connecter sur le site mon-sacados.com.